Illustration: Irina Motroc

Lina entra dans la chambre et vit un objet étrange sur son lit. Elle le regarda inquiète. Qu’est-ce que c’était? D’où avait-il surgi comme ça, tout d’un coup ? Et si le truc allait la mordre par le nez… ou s’enrouler autour de ses jambes sans la laisser s’échapper ?

– Mieux ne pas approcher… qui sait quelle bizarrerie ça pourrait être ! murmura-t-elle.

La petite fille tourna le dos à la bizarrerie et pensa sortir dehors. La rue resonnait des cris des enfants voisins. Et pourtant… la curiosité ne la laissait pas tranquille. Elle changea donc d’avis et alla dans la cuisine pour chercher le balai. Là-bas Lina vit sa mère : entourée par des vapeurs de soupe, elle était prise dans une conversation téléphonique. Cela donna à la petite fille un peu de courage :

– Si la bizarrerie m’attaque, je crierai très très fort et maman viendra à mon secours.

Lina revint dans sa chambre et commença à tourner autour de la chose la plus bizarre qu’elle avait jamais vue. A un moment donné, elle fit preuve d’audace et toucha l’objet de la queue du balai. La petite fille retint sa respiration et… rien n’arriva. La bizarrerie ne la mordit pas par le nez et ne s’enroula guère autour de ses jambes. Cela déplut à Lina.

– Qui êtes-vous et qu’est-ce que vous me voulez ? cria-t-elle en direction du lit. Son père en parlait ainsi, en rigolant, aux invités inattendus (d’habitude tonton Pascal ou tata Flore).

Aucune réponse.

– Hé ! cela veut dire que tu te fous de moi ?

La bizarrerie se taisait.

– Que fais-tu dans ma maison ? Comment as-tu atterri ici ?

La maman de Lina parlait toujours à son portable. Les enfants criaient dehors. Bzzz ! … un moucheron commença à bourdonner auprès de la fenêtre. La petite fille décida de faire quelque chose de très courageux. Et de très dangereux, bien évidemment ! Elle tendit la main et, de la pointe de son index, toucha l’objet qui l’embêtait tant. Et alors… Silence fut. Silence avec un grand S : on n’entendait plus le moucheron bourdonner, on n’entendait plus maman parler, on n’entendait plus les enfants crier.

– C’est bizarre ! s’étonna Lina.

– Oh-là-là, quelle fillette désagréable… surgit de nulle part un nain barbu, en trottant. Je parie qu’on est venu pour rien !

– Qui est venu ?

– Jeune fille, regarde bien autour de toi et arrête de m’embêter !

Le nain s’en alla mécontent. Autour de Lina commencèrent à grouiller toute sorte de personnages. Un chat botté et un ogre savouraient un thé ensemble, tandis qu’un loup maigre et une mamie bavardaient en grignotant des biscuits. Dans un coin de la chambre, une jeune fille à la peau blanche préparait un gâteau aux pommes à côté d’une belle reine. Un corbeau et un renard s’amusaient à jouer au volleyball avec un fromage.

Emerveillée, la fillette les regarda tous et n’entendit même pas sa mère entrer dans la chambre :

– Linaaa… les enfants t’appellent jouer dehors.

Assise sur le plancher, Lina était plongée dans la lecture d’un livre avec de belles images. Maman sourit :

– J’étais sûre qu’elle allait adorer… les histoires pour les enfants sont merveilleuses !

Comentariul tău

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *

Dridriana.ro utilizează fişiere de tip cookie pentru a personaliza și îmbunătăți experiența ta pe Website-ul nostru. Mai multe informații

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close